aller au contenu

Notre expertise aéronautique pour votre gestion du risque

Historique vous êtes ici :

Historique

Pilote de ligne depuis quinze ans, instructeur en Gestion des Ressources de l’Equipage, instructeur au simulateur de vol, Frederik van der Monde a bénéficié d’un entraînement précis et exigeant tout au long de sa carrière.

En effet, l’aviation civile a développé de nombreuses stratégies de défense face à la faillibilité d’un système complexe car confrontée à un nombre de victimes toujours trop important, à la médiatisation de ses accidents et à la volonté de remplir sa mission de transport à risque minimum, sinon contrôlé. Elle a dès lors rapidement mis en place de nombreuses barrières de protection supplémentaires à la formation théorique et pratique de ses équipages car longtemps les efforts avaient porté sur l’amélioration technologique, sur une connaissance toujours plus étoffée et sur la dextérité des pilotes. Depuis le terrible accident de Ténériffe survenu en 1977, les recherches se sont également concentrées sur l’amélioration des procédures, de l’ergonomie, du contrôle aérien, mais particulièrement sur l’amélioration de celui que l’on pensait être le garant de la sécurité : l’humain.

L’amélioration de la communication entre les membres d’équipage, une meilleure gestion du stress, une plus grande efficacité dans l’exécution de tâches complexes, l’utilisation systématique des check-lists et surtout l’acceptation de la faillibilité et le rapport systématique de tout incident, avec ou sans conséquence, sont devenus le centre de tous les efforts en aviation civile.

La culture de la sécurité est aujourd’hui une norme dans le domaine aéronautique où l’erreur n’est plus considérée comme taboue ou honteuse mais comme un outil d’une extrême importance pour l’amélioration de la sécurité. Un double climat de confiance et de non-blâme a permis la création d’un système de partage systématique de toute expérience sans distinction d’importance ni de gravité. Dans l’ensemble des équipes, du management à celles qui prennent les commandes, un regard nouveau dépourvu de jugement a permis une évolution significative du niveau de sécurité à chaque vol.

Nombreuses sont les similitudes entre l’environnement de travail des équipages et celui des industries à risque : le travail en équipe réduite, la pression temporelle, l’irréversibilité de nombreuses décisions, la fatigue et le stress, les horaires variables, la responsabilité de vies humaines, la médiatisation des incidents. Forte de sa connaissance du domaine aéronautique et de l'analyse et sécurité informatique, REPORT’in, en étroite collaboration vos équipes, propose la mise en place des outils qui ont montré leur efficacité dans le domaine de l’aviation civile, adaptés à vos exigences afin d’améliorer la performance de vos équipes et de votre entreprise, ainsi que le niveau de sécurité.